L'ANNEE 1998

 

 

     Ocelo/Editions Profil

Il s'installe sur XP mais ne fonctionne correctement que grâce à une manip indiqué dans le support technique des éditions Profil (ou me contacter)

On le trouve en vente dans les commerce d'occasion.

Tout commence dans votre salon, vous êtes devant votre ordi qui doit remonter aux calendes grecques et le fait d’insérer un cd dans le lecteur déclenche un tremblement de terre. Quand la poussière s’évapore vous vous apercevez que vous avez la quille d’un bateau dans votre salon, salon complètement détruit d’ailleurs, un sas qui s’ouvre, un robot très stylé qui descend, et vous entrez alors en pleine science fiction.

Voici les faits : TITANIA l’intelligence centrale qui dirige ce navire a été saboté et la plupart de ses membres ont été caché sur le vaisseau, à vous de les retrouver et de la remettre en fonction. Ce jeu est totalement farfelu, plein d’humour, très amusant et complètement illogique. Les énigmes sont d’autant plus dures que vous devez oublier toutes vos réactions habituelles dans les jeux d’aventures, elles sont du genre :

Pour avoir un long bâton il faut briser la vitre, donc il faut un marteau, mais pour récupérer le marteau il vous faut un bâton.

Vous allez avoir à faire à des robots détraqués et à la seule personne vivante dans ce navire de l’espace UN PERROQUET bavard et amateur de pistaches et de ……..poulets chauds.

Vous avez même en option deux autres énigmes qui ne sont pas nécessaires au bon déroulement du jeu et que vous pourrez faire à vos moments perdus : Une bombe à déconnecter et un ordi où vous trouverez les mails entre le constructeur et ses 2 acolytes qui sont aussi les saboteurs.

La musique s’intègre bien dans le jeu et celle du salon de musique est un air qu’on prend plaisir à écouter plusieurs fois.

Les images et les décors sont magnifiques et très travaillés.

L’interface si elle semble compliquée au départ, on s’y adapte facilement au bout d’une dizaine de minutes.

 Ocelo a fait là une petite merveille et il est dommage ce jeu n’est pas eu plus de publicité à sa sortie.

 

 

 

 

 

                          

Retour accueil / Retour les jeux anciens