Myst V End of Ages
Cyan/UbiSoft septembre 2005
 
 

 

 

 

Avec Myst 5, Cyan veut clôturer le cycle. Le jeu m'a bien fait l'effet d'une fin en effet.

End of ages est loin d'être le plus passionnant, bien que les paysages soient toujours magnifiques, qu'il y ait plus d'animations grâce à des personnages et des animaux, la magie n'est plus là et s'est bien envolée.

Après l'arrivée et un entretien avec Yeesha qui a bien changé, on part sur K'veer où de nombreuses pièces sont à visiter pour découvrir 4 livres de liaison menant aux mondes de Taghira, Todelmer, Noloben et Laki'Ahn.

La mission consiste à reconstituer une tablette dont les morceaux ont été dispersés dans ces 4 âges. Tout au long du parcours ont est guidé par Esher un personnage qui au fur et à mesure de la quête délivre des conseils avisés.

Le plus dur est d'apprendre à se servir de la tablette qui sert de moyen de communication avec les Bahro, d'étranges créatures que l'ont peut diriger, les énigmes ne sont pas trop difficiles et la durée du jeu n'est pas très longue, par contre, il vaut mieux être un peu doué pour le dessin car s'il est mal fait, l'énigme ne se résout pas. Pour terminer, je dirai qu'il s'agit d'un jeu que je n'aurai pas manqué car c'est tout de même un Myst, mais qu'il m'a plutôt déçu, seul la fin rachète le tout par une petite surprise et un paysage magnifique.

 

Note: 13/20

Farrah

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Voilà... l'aventure, l'ultime aventure de la saga Myst, dois-je dire, est terminée!
Si j'ai bien aimé les graphiques, souvent très léchés, je déplore le manque d'énigmes réels!
Pousser ou tirer quelques cailloux..... mettre du courant ou ouvrir des portes, ce n'est pas très gratifiant, surtout s'il n' y a que ça!
Avancer en dessinant est peut-être une idée intéressante, mais à la longue lassante!
Je me suis réjouie en arrivant de voir le grand puits que j'avais aperçu dans URU!
Je me suis faite une joie de devoir essayer de reconstruire la civilisation D'ni! Pour moi c'était la ville d'Aégura et ses quartiers, qui étaient en ruines!
J'ai visité des endroits coloriés, longé des plages vides!Non, pas tout à fait vides, il y avait des papillons et des espèces de petits oiseaux braillards!
Mais à part les Bahros, qui acceptaient ou n'acceptaient pas mes dessins, je n'ai rencontré qu'une dame méconnaissable, qui semblait être Yeesha!!! Où a passé la gentille Yeesha, bébé dans Myst III et jeune fille espiègle dans Myst IV? Même dans URU son hologramme était plus sympa!
J'ai rencontré Esher... mon guide dans ces mondes! Avec toujours des mêmes gestes.....
Et finalement j'ai rencontré Atrus.... ou l'ombre d'Atrus, le vaillant, que j'ai croisé dans tous les autres jeux!
Je me demande: pourquoi avoir mis des personnages synthétiques pour ce dernier jeu??? Pourquoi n' avoir pas terminé cette série en apothéose?
Comme dit Atrus à la fin: je suis fatigué! Moi aussi.....

 

Dommage, pour tout ça je ne donne qu' une note de

14/20
 

Susanne