Sherlock Holmes la boucle d'argent
 
Nobilis/Frogwares octobre 2004
 
Le scénario: A la demande d'un membre du gouvernement, Sherlock Holmes et le docteur Watson assiste à une soirée où doit se produire une grande soprano, bien évidemment dés les premières minutes le maître de maison se fait assassiner et sa fille devient la principale suspecte, ce n'est que le début d'une longue liste de morts peu naturelles. Sherlock avec sa maestria habituelle va résoudre toute l'affaire avec votre aide bien sur.
 
La boucle d'argent est un jeu d'enquête point et click, avec deux passages de rapidité puisqu'il semble que les créateurs de jeu en ce moment veuillent à tout prix mettre un peu d'action dans leurs jeux, certainement pour élargir le nombre de consommateurs, il faudrait peut être qu'ils se méfient,  au contraire, de ne pas lasser  leur clientèle habituelle.
 
Ce jeu serait presque parfait s'il n'y avait quelques fautes techniques, comme un décalage entre le mouvement des lèvres et la parole, ou une démarche saccadée et trop raide des personnages.
En plus il y a un anachronisme dés le début du jeu dans la façon d'habiller Watson, jamais un gentleman de l'époque victorienne ne serait sorti de chez lui et encore moins aurait assisté à une soirée, en manche de chemise et sans veston.
Voilà pour le coté négatif de ma critique.
En ce qui concerne le coté positif, ce jeu se vit exactement comme un très bon livre d'Agatha Christie ou de Sir Arthur Conan Doyle, on est plongé dans cette enquête avec l'envie d'aller très vite au bout pour savoir enfin qui a tué!
Car malgré certains signes évidents et des idées sur le meurtrier je n'avais pas tout vu et les explications de fin du jeu par le grand Sherlock Holmes m'ont été bien nécessaire.
 
Note: 15/20
 
Mmp
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

 

Londres 1897. Dans son appartement du 221b Baker Street, Sherlock Holmes reçoit une missive émanant d’un agent du gouvernement ainsi que 2 invitations nominatives :  Sherlock Holmes et son fidèle ami le Docteur Watson sont conviés à une soirée organisée à Sherringford Hall par Sir Melvyn Bromsby, magnat de l’industrie. 

Une imminente personne de la Nation sera également présente à cette soirée de même qu’une certaine Diva italienne dont les services britanniques n’ont pu obtenir aucune garantie sur l’intégrité de cette personne. C’est à Holmes que revient d’établir un constat moral sur cette Diva.

 

Dans le jeu, vous incarnez tour à tour Sherlock Holmes et le Docteur Watson

 

 

Vous êtes dans la salle de banquet de Sherringford Hall, certaines rumeurs arrivent jusqu’à vous : Sir Melvyn Bromsby aurait profité du retour de sa fille Lavinia pour organiser cette soirée et annoncer une importante décision au sujet de sa propre société.

A peine, Sir Melvyn Bromsby s’apprête-t-il à commencer son discours qu’un coup de feu retentit. Sir Melvyn Bromsby tombe mortellement touché. Rapidement, vous prenez les mesures adéquates dans de telles situations puis commencez votre enquête. Vous interrogez toutes les personnes présentes au manoir. Vous examinez chaque pièce, chaque recoin à la recherche d’indices.

Sir Melvyn Bromsby n’est que la première victime, c’est au total 5 meurtres que vous devrez résoudre, plus de 40 témoins que vous devrez interroger et plus de 200 indices que vous devrez trouver.

Chaque fin de journée, vous vous retrouvez avec Watson au 221b Baker Street et faites le point de l’affaire à l’aide d’un quizz.

 

Les quartiers de Londres du 19ème siècle sont reconstitués en 3D. Un léger décalage apparaît entre les paroles et les mouvements des lèvres des personnages. Ce petit défaut est vite oublié par l’excellent scénario.

 

Ce jeu en 3D se joue entièrement à la souris. Un léger décalage apparaît entre les paroles et les mouvements des lèvres des personnages. Ce petit défaut est vite oublié par l’excellent scénario.

 

Sherlock Holmes et la boucle d’argent est un superbe jeu policier  que je vous recommande.

 

Note 9/10

 

Isys

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Jeu d'aventures plus que moyen, dont j'attendais davantage.

Si l'ambiance et le graphisme sont d'excellente qualité, je n'en dirai pas autant de l'histoire elle-même.

 

- Une série de quizz, trop répétitifs (5)

-Une chute très compliquée qui ne permet pas de résoudre totalement l'intrigue.

-Des séquences action où la rapidité est reine n'ajoutent rien à l'intérêt de l'histoire, et risquent de lasser le pur joueur d'aventures.

Dommage, les décors sont très beaux, on retrouve avec plaisir l'antre de Sherlock, ainsi que les principaux personnages. Encore que le brave Watson, en manche de chemises, dans une Angleterre victorienne.........

 

Je lui mettrai 12/20

 

Mère abbesse