Retour sur l’ile mystérieuse

the Adventure Company nov 2004

 

 

J’ai aimé Retour sur l’île Mystérieuse, un jeu pas trop compliqué, amusant et une nouvelle façon de jouer avec l’inventaire.

Ce jeu peut sembler court si vous ne faites que le traverser pour atteindre la fin. Mais si vous prenez le temps de jouer également avec votre inventaire, vous augmentez et votre score et la durée du jeu. Moi j’y ai passé une vingtaine d’heures.

L’histoire tient bien la route mais j’aurais aimé qu’elle soit un peu plus développée.

Les graphiques sont jolis tout au plus, la trame sonore se défend, pas assez d’énigmes à mon goût.

Pour le prix, oui il est agréable à jouer.

 

note :6/10

Kay

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Alors qu’elle participait au trophée « Jules Verne», course de bateaux en solitaire, Mina s’échoue sur île déserte. Tandis qu’elle explore la plage à la recherche de nourriture, elle se sent observer. Revigorée, elle pénètre à l’intérieur de l’île. Elle essuie une bataille de pierres organisée par des singes. Elle découvre des vestiges de constructions humaines et au fond d’un abri de pierre, un singe apprivoisé malade. Mina baptise ce singe Jep et décide de le soigner. Elle va même donner une sépulture au squelette du capitaine Némo découvert dans une grotte avant d’essayer de pénétrer dans l’illustre sous-marin : le Nautilus.

 

Tout au long du jeu, dans la peau de Mina, vous allez récolter végétaux, minéraux, outils. Vous allez  créer des outils ou des objets en assemblant divers éléments entre eux, vous allez distiller des composants chimiques pour la réalisation de nouveaux produits.

 

L’attribution des points dépend de votre récolte d’objets, de la fabrication de produits, du choix d’utilisation d’un objet plutôt qu’un autre.

 

Ce jeu se joue entièrement à la souris. Les graphismes sont soignés, les effets sonores réussis.

 

L’île mystérieuse est un jeu fort sympathique, délassant et original que je vous conseille.

 

Note : 8,5/10

 

Isys

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Retour à l'île mystérieuse est un jeu d'aventure d'un nouveau genre ou du moins d'un genre qui a été très peu utilisé, le seul un peu semblable dont je me rappelle est Gabriel Knight 3, il n'y a aucune ressemblance ni par le graphisme ni par le scénario, mais dans le système de comptage de points et encore dans GK3 on connaissait le nombre de points maximums, alors que dans l'île mystérieuse, ce chiffre nous est toujours inconnu.

 

L'histoire est simple, navigatrice solitaire, en course pour le trophée Jules Verne, Mina fait naufrage sur une île pratiquement déserte, les seuls habitants étant des singes (peu hospitaliers), un monstre marin et un fantôme, évidemment celui du capitaine Nemo.

Elle va devoir se nourrir, soigner un petit compagnon, faire de la chimie, résoudre des puzzles pour ouvrir des portes et enfin  se battre, la routine habituelle quoi.

 

Le scénario est prenant, le graphisme très beau, prenez le temps d'admirer l'oiseau colibri qui volette au milieu des érables, même les robots tueurs en deviennent sympathiques.

 

Bref, je raffole de ce jeu, j'en suis à ma 4° partie et je cherche toujours à améliorer mon score, c'est un jeu qu'on ne désinstalle pas.

 

Note: 18,5/20

 

Mmp

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Une pure merveille ! J’ai été emballée dès les premières images de la démo, je n’ai même pas attendue de la finir pour me procurer le jeu. L’histoire est assez simple, vous incarnez Mina, navigatrice en solitaire qui s’échoue sur une île déserte (histoire très banale) et qui doit s’efforcer de survivre dans ce milieu hostile et trouver un moyen de retourner parmi les siens. Les énigmes vont du plus simples au plus complexes surtout pour la combinaison d’objets qui apporte un grand plus au jeu, vous pourrez en créer qui ne vous serviront pas obligatoirement dans votre partie (ce qui vous poussera à refaire le jeu), vous pourrez également utiliser vos objets avec votre singe (pour des endroits que vous ne pouvez accéder), bref pleins de possibilités que ce jeu vous offre. Le petit moins c’est que vous pouvez mourir mais vous reprenez votre partie au même endroit par un simple clic de souris (car c’est un jeu point & clic). L’inventaire est sympa et simple d’accès et j’aime beaucoup le bruit quand on ramasse les objets. Certes, ce jeu inaugure un nouveau genre – ou presque car déjà rencontré dans Gabriel Knight 3 - celui du score qui obligeront certains à vouloir se dépasser, faire encore mieux (au niveau du score) mais ce que j’ai apprécié le plus, c’est l’île, ce fut plus qu’un réel plaisir que de la découvrir. Un vrai moment de bonheur, une évasion totale ! L’île si elle est mystérieuse est également merveilleuse avec ses superbes étendues de champs et dans lesquels vous cueillerez plantes et fleurs, les promenades sur les chemins terreux parmi les oiseaux, insectes, serpents et autres animaux sauvages ou plus dociles sans oublier la plage, les vagues, le bruit des vagues, le soleil, le moment du bain dans le lac… Ca donne envie d’y retourner !!! De plus vous serez accompagné de superbes (mais peu nombreuses) musiques… et d’un petit singe aussi !

Pour ma part, c’est le jeu qui m’a le plus marqué avec les Syberia.

 

Note : 10/10 parce qu’il m’a vraiment fait passer un agréable moment mais la fin du jeu est un peu « achevé rapidement» donc juste pour ça un

 

9/10

 

Princesse Sarah

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

J'ai fini ce jeu en 2 soirées: déjà ? ai-je envie de dire. Ca semble court mais tout dépend comment on y joue car ce jeu offre cette possibilité d'augmenter

le 'gameplay' en utilisant des objets de l'inventaire tout en recherchant la difficulté.

Si les concepteurs avaient étendu la durée le jeu n'aurait peut-être pas été aussi bien. Les graphismes, le décor, les personnages sont très beaux, du bon

boulot. C'est normal, c'est de la facture Keops.

Je trouve cependant qu'on a un inventaire bien rempli, peut-être un peu trop ?

Ce jeu offre la possibilité de contourner certaines difficultés comme l'attaque des singes :on peut leur faire peur en les prenant à revers, cela n'est pas bloquant (au contraire de 'Au coeur de Lascaux' où on est obligé d'affronter les loups.)

Rien à redire : ma critique lui vaudra donc

 

Note: 16/20

 

Indy