Fahrenheit

Quantic Dream septembre 2005

 

 

 

Fahrenheit est un jeu hors du commun, il ne trouve sa place ni dans les jeux d’aventure ni dans les jeux d’action. Les décors, les mises en scène sont superbement bien réalisés, le scénario est bien construit, la bande sonore nous séduit dès la première note.

 

Dans les toilettes d’un tranquille restaurant new-yorkais, Lucas Kane, le visage hagard s’avance vers un homme et le poignarde de 3 coups de couteaux. Presque immédiatement, Lucas reprend ses esprits, s’étonne devant ses mains recouvertes de sang et  découvre avec horreur un cadavre à ses pieds. Que doit-il faire ? Parler à l’agent de police assis devant le bar ou s’enfuir ? Lucas doit réfléchir et/ou agir rapidement.

Non seulement vous incarnez le meurtrier mais vous endossez également les rôles des policiers chargés de l’enquête : Carla Valenti et Tyler Miles ainsi que le rôle de Marcus Kane prêtre et frère de Lucas.

 

Fahrenheit n’est pas un jeu linéaire ainsi selon les gestes ou les paroles pour lesquels vous optez différentes situations s’offrent à vous : à vous de vous infiltrer dans la plus profitable pour votre personnage. Vous devez également maîtriser le mental, le stress ou l’inquiétude du personnage. Vous avez la gestion des réflexes et d’endurance du personnage. Par exemple lorsque Lucas plonge dans le lac glacé pour repêcher un enfant, vous devez le faire évoluer dans l’eau en appuyant successivement sur les flèches gauche et droite du clavier – tout comme nager dans l’eau gelée, cette manipulation répétitive épuise le joueur.

Certaines scènes de réflexes comportent des épreuves avec 2 anneaux de 4 couleurs chacun. Vous devez appuyer sur la ou les couleurs qui s’éclairent sur chacun de ces anneaux. Par défaut, les flèches directionnelles commandent l’anneau de gauche et certaines touches du clavier numérique commandent l’anneau de droite.

 

 Fahrenheit se joue soit avec souris associée au clavier soit avec une manette bidirectionnelle option obligatoire pour les épreuves des anneaux de couleurs.

 

Fahrenheit est un jeu très attrayant mais qui déroute le joueur de jeu d’aventure traditionnel.

 

Note 17/20

Isys