ANKH 2: Le Coeur d'Osiris

Micro Application/Deck13

 

 

 

CHAPITRE I – l’AGRESSION – LE BAR – LE CIMETIERE

 

 

Assil se réveille dans une ruelle sombre du Caire et constate le vol de son ANKH dont il était semble t’il le gardien.

Il se doute que ce sont les deux malandrins qui rôdaient la nuit autour de chez lui et qui la lui ont volée.

Il part à leur recherche et pour cela il questionne tous les personnages et ramasse des objets qui vont directement dans son inventaire.

 

Le Voyant après bien des discussions lui donne « un tuyau percé » en fait un morceau de papier pour un pari.

Le marchand de vin lui vend un « cocktail » et lui apprend que deux hommes à la mine patibulaire se sont rendus au bar de la ville

Le tailleur/coiffeur : chez lui Assil trouve une chaussette.

Le père d’Assil dort, mieux vaut ne pas le déranger.. Mais Assil renverse volontairement la poubelle qui est devant chez lui. Elle roule jusqu’au bas de la rue. Il y récupèrera « une poupée d’Isis »

La boutique d’Olga est en piteux état et des chats affamés rôdent autour. Il y aperçoit un crochet et un coffret qu’il aimerait bien récupérer et il comprend qu’il faut déstabiliser la structure en accrochant un poids au crochet.

La boutique de Fatima: Assil s’intéresse aux deux vases bleus et à la cage du perroquet.

Volcano crache son feu

L’ambassadeur s’intoxique au Narguilé

Finalement Assil se rend au bar et parle au videur qui ne veut pas le laisser entrer compte tenu de sa mine hirsute et qu’il lui faut se raser. Au passage il ramasse le « crottin de chameau ».

 

Il s’en va vers la boutique du tailleur/coiffeur pour lui demander de le raser. Hélas … vu sa myopie il est préférable qu’il soit épilé mais pour cela il lui faut  de la « cire chaude » (donc fondue).

 

QUE FAIRE ?

 

Assil refait la tournée des personnages.

La boutique de Fatima: il utilise la sonnette et Fatima arrive. Il veut acheter le vase bleu au dessous de la cage du perroquet. Elle refuse, il est vendu. Il continue la discussion jusqu’à ce que Fatima consente à lui prêter son perroquet à la seule condition qu’il  le lui rende excellent état… Promesse est faite !

 

La boutique d’Olga: Assil accroche la cage du perroquet au crochet, la structure s’écroule, les chats sautent sur le perroquet.. il est a moitié déplumé.

Assil ramasse la cage et le « coffret » dans lequel il en retire « un bâton de cire » et un « sceau » -

Il ramasse également « la poupée d’isis » dans la poubelle qui avait roulé au bas de la ruelle.

Assil associe la cire et la poupée qui lui sert de récipient. Mais comment la faire fondre. Eureka !!

Il va voir Volcano et lui demande de la lui faire fondre. Chose faite, Assil repart vers la boutique du Tailleur-coiffeur pour sa séance d’épilation.

 

Aïe c’est douloureux ! Normal les hommes sont douillets !!!

 

Une fois rasé, il se dirige vers le bar… mais en chemin il s’arrête à nouveau devant l’ambassadeur car il a besoin du Narguilé.

Pour le récupérer il met « le crottin de chameau » dedans et écoeuré l’Ambassadeur s’en va.

 

Le Bar : Après quelques instants de discussion le videur laisse entrer Assil.

1 - Assil se dirige  vers le marchand d’esclaves qui est au désespoir de ne plus avoir d’esclaves et plus d’argent. Il veut également boire mais il n’a pas d’argent. Fatima refuse de le servir.

Assil lui donne « le tuyau crevé ».. et prend sur le bar le cocktail violet.

 

2 – Assil se dirige vers son copain de Louxor qui lui remet un prospectus touristique et lui conseille de venir le voir bientôt.. Mais il n’est pas content.. Il a chaud.

Assil , regarde autour de lui et prend la « pincette » à côté de l’âtre de la cheminée.

Il sort et va casser la vitre du bar pour donner de l’oxygène. (Vive la Loi sur le tabagisme et l’interdiction de fumer dans les lieux publics .. yep.. !!)

De retour dans le bar il ramasse « l’éclat de verre ».

 

3 – Assil va dans l’arrière-bar et parle aux chameliers. Pour les satisfaire il leur donne le narguilé. Généreux ils lui offrent un beau « pourboire ».

 

4 – Assil va parler au comique, celui qui a une boite en carton sur la tête. Il est désespéré parce qu’au chômage.

 

5 – Il va enfin parler à Fatima pour lui demander des renseignements sur les voleurs. Mais elle réclame son perroquet… Aïe ! le pauvre.

A la vue de l’état du perroquet Fatima se fâche et refuse de livrer les renseignements à Assil.  Il lui faut pour la reconquérir être honorablement estimé.

QUE FAIRE ?

 

Assil doit satisfaire en priorité le marchand d’esclaves, son copain et le comique..

 

Personnellement j’avais les 3 chameliers, le marchand d’esclaves et le copain souriants et cela ne satisfaisait pas Fatima.

Conseil : il faut que les 3 personnages dans le bar soient souriants.

Ce n’est pas la majorité .. mais allez comprendre quelque chose.

 

A : rendre la joie au marchand d’esclaves.

Il met de la musique grâce à son pourboire.. Hélas ! l’aiguille casse  mais il a de quoi la remplacer avec le morceau de verre.

Gagné: le marchand a le sourire car il était de mauvaise humeur à cause des courants d’air.

 

B : Assil trempe le sceau dans le cocktail violet.. et tamponne le prospectus de Louxor et l’offre au Comique. Il est satisfait mais encore ronchon car sa table est bancale et il faut la stabiliser.

 

C : Assil retourne voir les chameliers et prend le « sous bock » qui se trouve sur la chope de bière. Beurk !! les mouches.. les chameliers perdent leur grand sourire.

 

D : Assil va avec le sous-bock, caler le pied de la table du comique.

Gagné : il a retrouvé le sourire.

 

Et de DEUX entièrement satisfaits et 4 neutres.

 

E : Assil sort du bar et va jusqu’à la boutique de Fatima. Il utilise la sonnette. Elle arrive et il en profite pour retourner précipitement dans le bar et  donner le cocktail « alcoolisé » à son ami AVANT l’arrivée de  Fatima.

Gagné : il a le sourire

 

Donc 3 contre 3

Assil se dirige vers Fatima qui questionne l’assemblée.. Elle donne les renseignements à Assil.

«  Les voleurs sont bien passés

par là, ils se sont dirigés vers le cimetière  dont l’entrée se trouve dans une ruelle sombre».

En fait la ruelle où Assil s’est réveillé.

 

En sortant du bar, Assil regarde le lampion et avec la pincette il l’éclate et récupère les vers luisants dans le verre à cocktail vide pour s’en faire « une lampe ». Il peut ainsi éclairer la porte du cimetière.

 

Cinématique Assil est assommé et il est prisonnier dans une tombe.

 

 

CHAPITRE 2 – THARA – LE PALAIS – LE COUSCOUS

 

 

THARA se retrouve sur le balcon du palais avec ses trois comparses et voudrait se rendre de l’autre côté de la terrasse mais ne le peut tant qu’il y aura la princesse.

La princesse soupire après Assil dont elle est amoureuse, ce qui ne fait pas la joie de Thara ! Ah ! Jalousie quand tu nous tient.

Thara regarde autour d’elle et ramasse dans l’arbre « une liane/vierge » dans le buisson  « un pot avec un arbuste séché ».

Elle installe la liane vigne dans la « cassure » ce qui lui sert d’échelle pour monter et descendre et elle demande à ses compagnons de la lui tenir pendant quelle descend.

Oups ! la courageuse.. pas de vertige !! elle avance sur la corniche et au passage cueille un « fruit ».. avance encore et regarde le tuyau d’écoulement crevé, « le guano », et fait sauver la chauve-souris.

Elle avance encore et dissocie la branche séchée du pot et se sert de cette « brindille » pour l’allumer à la torche et mettre le feu au guano.

Une fumée âcre s’élève incommodant la princesse qui s’en va dans sa chambre.

La voie est libre. Thara veut remonter mais ses compagnons sont trop occupés à bavarder et ne lui prêtent aucune attention.

Elle se saisit du fruit et le lance à la tête de l’un d’eux.. C’est ok.. elle peut monter.

Et passe de l’autre côté de la terrasse mais un de ses compagnons est inquiet car elle est sans armes et il lui donne « une peau de banane » « çà peut toujours servir » dit-il.

 

Thara visite la terrasse et prend une bouteille de champagne et une bouteille « RA » de produit d’entretien. Elle ne peut descendre à cause des gardes et ne peut entrer dans la chambre de la princesse.

Elle voit la statue et prise d’une crise de jalousie elle vise la tête de la princesse dans les bras d’Assil, avec la bouteille de champagne . et Vlan ! la princesse est décapitée. !

 

Thara reprend une deuxième bouteille mais comment faire pour éloigner les gardes ?

Elle s’approche de la tête de l’éléphant qui orne le tuyau d’écoulement. Parle dedans et intime au garde de laisser gagner son collègue qui est toujours le perdant et qui est toujours au service des caprices de la princesse.

Elle lui parle jusqu’à ce qu’il ait accepté.

 

Nota : « Il faut absolument que ce soit le jeune qui monte aux cris de la princesse.

 

Thara ouvre la bouteille de champagne et vise le petit vantail.

 

La princesse crie. Gagné ! le jeune garde monte et la princesse va pratiquer avec lui certainement une leçon du « Kamasutra »  Eh oui ! tant mieux .. voilà le champ libre.

 

Thara descend l’escalier et se faufile par la porte ouverte et sans garde.

Elle avance dans le palais … et constate que la cuisine est fermée. Elle a besoin d’une clé.

Hélas ! Olga qui dort dans la chambre voisine tient très fort son porte clés. Il faut lui mettre autre chose à la place.

 

Elle ramasse la « spatule » sur la descente de lit et « la table des 10 commandements de la cuisine » dans la pièce.

 

Elle se dirige vers la salle du trône et parle avec le gardien … qui lui demande de lui faire un couscous..

Elle contourne le trône et aperçoit un objet brillant qu’elle saisit.. C’est un « anneau » , ramasse les reliefs d’un repas « les arêtes de poissons »

Dans la chambre d’Olga, elle remplace le « porte-clés » par l’anneau.

 

Direction la cuisine. Elle y entre .. quel fouillis et quelle saleté !

 

Elle ramasse tous les ingrédients qu’elle trouve. Mais il lui est impossible d’atteindre le réfrigérateur à cause du chat.

QUE FAIRE ?

 

1 : Elle prend de « l’huile » dans l’amphore avec la « petite coupelle » et va graisser la grue,  tourne le levier.

Un « panier de framboises » arrive.. Elle s’en saisit et va l’accrocher de l’autre côté de la barre. Elle y ajoute les arêtes de poissons  prises dans la salle du trône.

Le chat se précipite et se brûle les « papattes » sur la cuisinière.. il disparaît où ?

 

Thara a donc accès à l’armoire frigorifique et prend « un sachet d’alouettes »

 

Préparation du couscous  

 

La réussite du couscous est subordonnée à un ordre précis.. et chaque ingrédient bien placé voit sa ligne verdir dans la table des 10 commandements de la cuisine.

 

QUE FAIRE ?

 

-          Laver la casserole avec « RA »

-          Ajouter la sciure

-          Eau remplie à la fontaine et récupérée dans le pot de fleur

-          Le poulet

-          Les oignons

-          Le concombre préalablement tranché avec le couteau,

-          L’huile de foie de morue

-          Le piment rouge

-          Remuer avec la cuillère

-          Ajouter la « fine saveur » - donc le sachet d’alouette

 

Le couscous est prêt..

 

Thara va l’apporter au garde de la salle du trône qui le trouve excellent et qui pour la remercier vient donner un magistral coup de pied dans la porte de l’ascenseur qui ne fonctionnait pas.

Thara bouge le levier du tuyau d’eau de la fontaine pour alimenter la pompe hydraulique de l’ascenseur qui la mène à la cave.

 

 

LA COUPE

 

Dans la caisse elle trouve un « paquet » entortillé dans « 4 chiffons ». En fait c’est la coupe.

Elle remonte, veut sortir avec ses comparses de la cuisine … Arrive le Pharaon soûl comme une barrique qui les empêchent de sortir.

 

QUE FAIRE ?

 

Thara utilise la peau de banane sous les pieds du Pharaon qui s’assomme sur les marches. La voie est libre.

 

Des cris se font entendre, les compagnons de Thara partis dans la mauvaise direction se sont faits faire prisonniers par la garde pharaonique.

Aucune possibilité de discours.

Thara aperçoit « 3 leviers » qui commandent les dalles aux têtes de morts. Elle utilise celui du milieu qui a pour but de précipiter les gardes dans une fosse.

 

Thara est ses compagnons rejoignent la terrasse du palais .. mais comment s’échapper.

 

Ingénieuse la petite ! elle donne à chacun un chiffon qui entourait la statue et utilise le dernier pour elle. Voilà des parachutes improvisés..

 

Cinématique : l’usurpateur arrive, le vrai pharaon est capturé et ordre est donné de le tuer. Pauvre Pharaon !

 

 

CHAPITRE 3 – ASSIL et la CHAMBRE FUNERAIRE

 

 

On retrouve Assil dans la chambre funéraire. Comment va-t-il pouvoir en sortir ?

 

A droite de la porte il y a un coffre « une boite postale » .. Assil y récupère une « plume » ce qui lui permet de chatouiller les pieds de la momie sur la porte.

Il discute avec elle et le laisse entrer dans la tombe.

Il récupère une «  noix de coco » dans un sarcophage ouvert, « la bouteille cassée », « l’immobilisateur jaune de chameau », « la statue de Seth » dans la caisse, « les 3 notes sur le mur », «  le jeu de cartes ».

Pauvre Jacquot dans sa cage, bien mal en point !

Assil veut le récupérer !

 

QUE FAIRE ?

-          Il amène la caisse vide et pleine de paille sur la table

-          Il coupe la corde avec la bouteille cassée

-          La cage tombe et rebondit.. il lui faut vite soigner le perroquet

-          Il présente la noix de coco au « coucou » qui la casse et Assil peut ainsi donner à boire au perroquet.

-          Il ouvre la targette avec une carte

-          Il emballe le perroquet dans une des 3 notes « danger imminent »

-          Il place le perroquet dans la boite aux lettres

 

On vient à son  secours puisqu’une échelle lui permet de retrouver l’air libre. Tiens c’est le batelier de Ankh 1.

 

Assil est de nouveau de retour  au Caire. Il ne sait plus quoi faire. Après avoir quêté des conseils il ressort. Il doit absolument tout raconter au Pharaon au sujet de l’ANKH volée.

Devant le Palais il y a toujours le garde  il faut donc l’amadouer.

 

Assil retourne au bar et va se présenter comme un agent de contravention (mdr) en leur disant que leur chameau est en stationnement illégal.

Rien à faire, avec eux.. Assil ressort du bar et enferme les pattes arrières du chameau dans « l’immobilisateur de chameau » trouvé dans la tombe.

Il retourne encore une fois dans le bar,  parle aux chameliers mais cette fois-ci en leur présentant la contravention.

Avec difficulté les chameliers finissent par payer l’amende et Assil possesseur d’une coquette somme se rend devant le palais où il arrive à soudoyer le garde qui le laisse passer.

 

Dans le palais, Assil se rend dans la salle du trône, il commence à parler au pharaon mais il le trouve bien bizarre (en effet c’est l’usurpateur Dinar). Assil est jeté dehors et exilé dans le désert.

 

 

CHAPITRE 4 – LA CARRIERE – LE PHARAON

 

 

Finalement le pharaon n’a pas été tué, mais on le retrouve esclave et qui plus est marqué au fer rouge. Bien entendu il cherche tous les moyens pour s’échapper mais comment ?

 

Le pharaon visite un peu les lieux et arrache de la paroi, à l’endroit où se tient le marchand d’esclaves, «  deux affiches ». Dans le coffre en pierre, près de l’estrade où se tient le contremaître, père d’Assil,  il prend « une boite de conserve » et à côté sur la gauche là où il y a le piège à furet, « une petite fourche ». Il veut bien lui parler mais il craint pour sa vie., le père d’Assil en veut au pharaon pour l’avoir muté dans cette carrière et de ce fait il se venge sur tous les esclaves qui y sont (Pas beau çà !)

Pharaon examine ensuite le tapis roulant et constate qu’un treuil est fendu. Il examine aussi la cabane à outils fermée.

Il apporte ensuite la boite de conserve à Lèche-bottes en haut de la montée  contre son  « pain au miel », mais il ne le laisse pas passer pour qu’il puisse aller parler au Chef Al’Caponep, car ce dernier ne reçoit et ne parle qu’aux grands bandits.

Pharaon colle donc les affiches de recherche entre elles grâce au pain de miel et montre le montage à Lèche-bottes en se faisant passer pour « El Karavano » un bandit recherché pour ses grands méfaits.

Gagné : Le Pharaon passe.

 

Il avance et lit le panneau de stationnement interdit.. Il est interdit de danser -  Pharaon se baisse et ramasse une « pierre à feu » (silex) juste au-dessous de ce panneau. Il avance et à gauche il trouve des douches, ramasse « le savon », « deux serviettes », un « peigne ». Il examine le puits et la roue. Il jette le savon dans le puits avant de monter parler à Al Caponep (cinématique), mais avant il va visiter l’arrière de la montagne  en passant derrière le Chef et trouve Roger un sculpteur en train de tailler une tête de pharaon. Discussion.

Pharaon emprunte le chemin, lève la tête et aperçoit un nid dans lequel il prélève « un œuf » grâce à sa franche fourchue.

Ecouter si l’on veut l’anecdote de Roger.

Pharaon va tenter de parler à AlCaponep pour qu’il l’aide à sortir. Il y a bien un moyen mais avant le pharaon doit faire pleurer le père d’Assil.

Au passage, il déroule la corde qui se trouve sur l’échafaudage.

Il retourne voir Roger et lui demande de tailler plus à gauche le visage de sa statue et  va couper la corde qui la retient avec sa pierre à feu.

Patatras, la statue tombe non sans avoir brisé la cabane à outils. Roger boude et il veut pour pardonner à Pharaon que ce dernier lui prépare un bon plat.

Pharaon descend et récupère, une « pelle », une « grosse pince » et la « cale de pierre » juste contre le rocher un peu sur la gauche  suivant comment il est positionné.

Pharaon  avance et réexamine le treuil défectueux du tapis roulant et  y place la cale,  ce qui a pour but d’arrêter le tapis. Il peut ainsi passer pour se rendre dans le désert et s’échapper peut-être.

 

Il pénètre dans le désert et aperçoit un « paquet vert, «  la table de pierre» au pied d’un buisson. Il s’en saisit et oh  stupeur ! le buisson s’anime.. C’est semble t’il le « Buisson Ardent » dont il est fait état dans  la Bible.

Pharaon discute et arrive à faire énerver le Buisson qui se met à brûler. Il en profite pour associer , la pelle + l’œuf, et présente le tout sur le feu.

Voilà le repas de Roger

En retournant vers la carrière, il aperçoit sur la droite des pointillés sur la paroi rocheuse. A quoi cela peut-il servir ?

Roger mange son œuf  avec plaisir. Il ne boude plus et remet à Pharaon ses outils de sculpteur « burin », « marteau », « aimant ».

Pharaon doit maintenant faire pleurer le père d’Assil.

POUR CE FAIRE :  Pharaon enveloppe le peigne avec le papier d’emballage qui recouvrait les tartines de miel,  se place sous le panneau d’interdiction de danser et joue. Catastrophe ! les esclaves se mettent à danser menaçant l’édifice fragile de l’échafaudage. Le contremaître quitte précipitamment  son bureau sous la tente pour aller remettre de l’ordre auprès des esclaves.

Pharaon en profite très rapidement pour aller démolir la construction (tour) qui lui fait horreur et avec les pinces il s’approche du tableau  qui est en fait  un coffre fort dans lequel il prend un « rouleau ». Il le consulte c’est en fait un « acte de propriété de l’esclave Lèche-bottes ».

Au moment où il remonte voir AlCaponep, le contremaître désespéré descend et va pleurer dans sa tente  Gagné.

AlCaponep est content mais pour que Pharaon puisse faire partie de « sa bande » il doit se débarrasser de Lèche-bottes.

Qu’à cela ne tienne ! Pharaon redescend et va donner « l’acte de propriété sur la personne de Lèche Bottes » au marchand d’esclaves qui vient s’emparer de son nouvel investissement. Gagné ! Alcaponep accepte Pharaon mais pour pouvoir s’enfuir il lui réclame

– deux serviettes (pour devenir invisibles)

- un marteau

- un burin

pour pouvoir se frayer un chemin à travers la montagne.

 

Devant ce plan débile Pharaon est affolé. Il lui donne malgré tout, les outils réclamés cadeaux de Roger le sculpteur.

 

Cinématique !  L’usurpateur du Pharaon , Dinar arrive. Il demande à ce que tous les esclaves et autres personnes se mettent à la recherche du temple dans lequel se trouve un « objet sacré » dont  il a absolument besoin. Ce temple doit se trouver sur le terrain de la carrière.

 

Pharaon voit là une bien belle occasion de pouvoir s’enfuir car les temples ont une entrée et également une sortie.

 

Il informe AlCaponep qu’il connaît l’entrée du temple… mais qu’il faut démolir une partie de la montagne.. (rappelez-vous les pointillés vu dans le désert).

Il faut donc quelque de lourd, très lourd comme une des grosses pierres du tapis roulant.

Après bien des discours.. Pharaon descend enlever la cale sur le treuil du tapis qui se remet en marche, remonte voir AlCaponep, discute et redescend remettre la cale sur le treuil. Pharaon remonte , cette fois  AlCaponep accepte d’accrocher la corde à la pierre.

Pharaon redescend enlever la cale et le tapis se met en route.

 

 

Cinématique : la montagne s’écroule découvrant l’entrée du temple.

 

Voilà l’occasion de s’enfuir pour les deux lascars… mais oh surprise ! AlCaponep ne veut plus partir, il est mieux où il est mais favorise la fuite de Pharaon.

 

Pharaon entre dans le temple.. Il y fait nuit et ne peut avancer.

Il regarde autour de lui .. il y a une torche éteinte, et trouve « une pierre de feu » dans les escaliers.

Il associe les 2 pierres dans son inventaire et les présente devant la torche qui s’enflamme.

 

Il avance, lève les yeux et aperçoit  le sous-marin « le triangle des Bermudes » ainsi qu’ un harpon qui se trouve être trop haut.

Avec l’aimant de son inventaire il décroche le « harpon »,  avance encore et arrive dans une salle où il y a une grande roue indiquant différentes dates et des planètes qui alignées ouvriront l’énorme porte.

 

Il aiguise le harpon sur les 2 meules qui tournent, le glisse dans la crosse du dieu sur la gauche de l’écran  et vise la roue. Elle s’arrête, la porte s’ouvre.

 

Nouvelle salle.. Le Dieu Seth parle.. longue discussion (faire une sauvegarde pour éviter de tout recommencer en cas de retour sous windows comme je l’ai eu).

Voilà Pharaon aux prises avec une « armée vieillissante de Scorpions »

 

Il examine les lieux… monte l’escalier se saisit du « cœur d’Osiris » et du drap sur lequel il reposait. Colère de Seth

Pharaon bouche la fuite avec le drap et lève les yeux vers le puits d’où descend le seau.

Discussion avec Alcaponep qui lui fait envoyer un panier de victuailles.. « Cacahuètes ».

Pharaon sépare le cœur d’Osiris de son « réceptacle », se saisit de ce dernier, capture le « scorpion »  avec mais ne peut le prendre car le piège reste ouvert.

Toujours à examiner les lieux il tire sur la «  grosse racine verticale » et  dans le trou qui vient d’apparaître,  il jette une cacahuète.. le furet qui est dans son terrier avance d’une galerie.

 

Pharaon  avance de l’autre côté jusqu’à une dalle qu’il enlève et dans le trou béant jette encore des cacahuètes, zut il n’en a plus !!. Le furet avance comme un fou mais sans cacahuètes ne veut plus bouger. Pharaon ne peut avancer car des immondices lui barrent le passage.

Pharaon trouve un « couvercle de lessive »  déjà cette époque !!!. Il s’empresse d’aller enfermer le scorpion, le ramasse et va le jeter dans le trou.. La scène qui s’ensuit est vraiment stupéfiante, j’en ris encore !!!

N’empêche que les ordures sont enfouies dégageant le passage et le Pharaon se retrouve ainsi à l’air libre dans une bananeraie.

 

Pendant que Pharaon, après s’être reposé dans l’oasis, prend une douche sous la cascade (brrrrrr !! ce doit être tout de même glacé) lorsqu’ arrivent : Assil, Thara et ses trois comparses. Jugez de leur étonnement de voir le Pharaon dans toute sa nudité !!

Pharaon raconte ses mésaventures et l’usurpation du trône par Dinar. Il propose une alliance entre tous pour sauver l’Egypte des griffes de Dinar. En signe de bonne foi, il donne le « cœur d’Osiris » à Assil.

Discussions et palabres. Pendant ce temps-là  Assil récupère un « coussin » sur la couche, sous la tente, et se dirige ensuite vers une mare dans laquelle trempe un « coquillage tranchant ». il déchire l’enveloppe du coussin, grâce à ce coquillage,  pour en faire des « chiffons »  qui lui servent à envelopper le Cœur d’Osiris et ensuite de le remettre dans sa « coupe ».

 

Le petite troupe s’ébranle vers le haut de l’oasis et arrive sur la place du Caire.

 

 

CHAPITRE 5 – LE CAIRE – LES CATACOMBES - LE MATCH DE FOOT

 

 

 

Sur la place, l’esclavagiste et le pauvre Lèche Botte.

Pause de midi. Dinar, l’usurpateur arrive et se moque de la petite troupe, en plus il renifle l’odeur du cœur d’Osiris..Il sait donc qu’Assil l’a en sa possession.

L’Ambassadeur d’Arabie, père de Thara, arrive sur ces entrefaites et voit la coupe, il reconnaît le trophée qu’on lui avait dérobé et qu’il avait fait faire en prévision d’une victoire de son équipe dans un match de foot.

Dinar et l’Ambassadeur se disputent la primauté de la garde du Cœur d’Osiris. L’Ambassadeur l’emporte et l’on revoit tout ce beau petit monde dans la tribune du Palais assister au match de foot.

Un hic ! Moïse, le champion de l’équipe de l’Ambassadeur est absent.. Dinar a fait en sorte de l’immobiliser pour que son équipe puisse gagner.

 

Alors Assil veut mettre un plan à exécution et se met en tête de retrouver Moïse. Il se dirige vers les Catacombes.

Il descend l’échelle. Une fois en bas, il tire sur la « corde » et l’associe avec la « statuette de Seth » toujours dans son inventaire pour s’en servir comme d’un « grappin », ramasse dans l’eau «  la bouteille avec un message » qu’il sépare aussitôt. Ensuite, il  lance le grappin avec force contre la grille pour la faire  tomber.

 

Il avance. Regarde autour de lui : les tuyaux , la boue qui coule de la grille, les canards qui passent ainsi que les petits bateaux.

 

Là nous avons au bas de l’écran à droite un cercle comportant deux têtes, celle d’ASSIL et de THARA. En cliquant dessus on peut passer indifféremment de l’un à l’autre pour les faire intervenir.

 

Assil arrive à la chambre des portes.

- L’une conduit aux cellules de la prison,

- la seconde à un pont et à une ouverture fermée par un bouchon,

- la troisième dans une salle où il y a un poids et contre poids..

 

Assil examine tout, la cloche à l’entrée à gauche, le ressort inaccessible sur le poids, le levier qui bouge légèrement et qui provoque une cinématique montrant le gardien de but du match de foot.

Pour l’instant, rien d’autre à faire dans cette pièce.

 

Il emprunte la porte qui mène aux cellules de la prison.

-          dans la première il trouve une « chaîne »

-          dans la seconde un prisonnier qui parle par énigmes

-          dans la troisième un second prisonnier Gemotep dont la porte est bardée d’une serrure de haute sécurité, qui dit pouvoir s’échapper sans aide . Hum !!

-          dans la quatrième, un troisième prisonnier qui « pédale »…sous le joug du fouet du garde. Il doit faire tourner les roues crantées, mais il manque d’énergie.

 

Passons à THARA

 

Dans son inventaire, un billet VIP.

Elle se saisit d’une « tasse à café » qu’elle remplit avec la cafetière.

Thara parle à la princesse et l’excite jusqu’à ce qu’elle demande à celui qu’elle croit être son père de lever les buts.

De mauvaise grâce il s’exécute tout de même.. Gagné ?  Cinématique !!

 

Passons à ASSIL

 

Il continue de fouiner et il ne peut se rendre à la réserve car il entend le garde grommeler, il cherche son fouet.

Il retourne dans la première pièce où il y avait de l’eau, la boue qui s’écoulait et le tuyau.

Il met la bouteille vide sous le tuyau.

 

Personnellement j’ai demandé une fois auparavant à THARA de vider du café dans la bouche d’égout, ce qui fait que j’ai bien positionné ma bouteille

 

Passons à THARA

 

Thara passe derrière le trône du pharaon et va jeter le café dans la grille de l’égout.

 

Passons à ASSIL

 

Il récupère ainsi la bouteille remplie de café,  va l’apporter au troisième prisonnier « le pédaleur ».

Rempli d’énergie celui-ci se met à pédaler et pas qu’un peu,  jusqu’à entraîner toute la machinerie.

 

Assil retourne dans la salle du levier et des poids,  tire le levier. Les poids descendent.. Cinématique.. les buts sont ouverts.. seul Moïse peut aider les gentils c'est-à-dire l’équipe de l’Ambassadeur.

Avant de sortir de la pièce il récupère le « ressort ».

Il associe également la chaîne + la tablette et en fait ainsi « une boule de démolition ».

Assil retourne auprès de Gemotep, lui donne le « ressort » car c’est lui-même qui ouvre la porte et non Assil. Discussion. Assil lui offre « le plan » trouvé dans la bouteille et en échange il reçoit « la cuillère » avec laquelle Gemotep avait commencé à creuser son trou pour pouvoir s’échapper.

 (Je me suis battue avec la serrure pour rien pendant plusieurs minutes me demandant ce que je n’avais pas fait. Pour sûr c’est le prisonnier qui doit oeuvrer)

 Assil pénètre dans la cellule vide, aperçoit un crochet au plafond après

lequel il accroche la « boule démolissante » et l’envoie tel un bélier contre le mur qui s’écroule.

Le voilà dans son ancienne prison. Il avance monte l’échelle rencontre un garde mais ne peut aller plus loin il n’a pas de billet V.I.P . C’est THARA qui l’a.

Il redescend l’échelle et tourne à droite en direction des catacombes désaffectées.. Oups un crocodile … Gentil le crocodile !! pas bouger !!!

Assil passe sur le dos du gros saurien et arrive près d’une nacelle sur laquelle il grimpe ce qui a pour conséquence de déplacer la porte circulaire  qui va fermer la grille d’où s’écoule la boue du Caire et de montrer une cinématique ainsi que  l’ouverture d’une porte secrète.

Il avance et se retrouve dans la chambre aux portes. La porte circulaire se referme derrière lui.

Il retourne dans la pièce des poids et avec la cuillère de Gemotep sonne la cloche.

 

Cinématique.. c’est la mi-temps !! et Thara va pouvoir sortir de la tribune royale.

 

Assil se rend dans la réserve et trouve le « chat polaire » qu’il met dans un sac. Il essaie d’emprunter le monte charge … Rien à faire .. pas de courant. Il est donc coincé !!!

 

 Passons à THARA

 

Elle sort de la tribune, traverse la salle du trône.. Tiens il y en a un nouveau ! , se dirige vers la cuisine où elle se fait attraper par Olga, Bouh ! la vilaine grincheuse !!

Thara doit absolument faire la vaisselle. Même là dans le jeu ce sont encore les femmes de corvée pour ce genre de nettoyage… !

 

Thara prend le « gant » auparavant trouvé sur la paillasse de la fontaine et gratte les assiettes. Les voilà propres.

Elle rétablit le circuit hydraulique pour le monte charge mais ne peut pas encore l’emprunter.. Olga est toujours après elle.

Thara s’approche de la grue, tourne le levier jusqu’à rapprocher le crochet très près du monte charge.

 

Passons à ASSIL

 

Etant donné que Thara a mis le monte charge en fonction, Assil peut monter dedans mais à l’étage il ne peut sortir la porte est coincée.. Thara sait maintenant comment faire pour la débloquer mais ne le peut pas encore tant qu’ Olga la mégère se trouve dans la cuisine.

 

Restons avec ASSIL

 

Assil regarde autour de lui dans le monte charge et aperçoit le crochet. Il y accroche le sac  contenant «  le chat ». Olga furieuse de son retour court après et de ce fait laisse le champ libre à Thara.

 

Passons à THARA

 

Elle donne un coup de pied dans la porte du monte charge et rejoint Assil dans celui-ci et les voilà  tous les deux réunis.

 

Etant donné qu’Assil ne peut pénétrer dans les tribunes VIP du stade du fait qu’il n’a pas de billet, seule Thara qui le possède va devoir agir maintenant et seule.

 

Assil sort de l’ascenseur et reste dans la cuisine pour le moment. Il ne craint plus rien la vaisselle a été faite et Olga course le chat.

 

 Passons à THARA

 

Elle se rend jusqu’à l’entrée des tribunes VIP du stade en passant par la prison, la brèche, l’échelle. La voilà devant le garde auquel elle montre son billet VIP.

Elle peut entrer et retrouve ses 3 compagnons en train de se trémousser. Regarde le « tambour » cet instrument plein de « soleil ».

Elle descend les marches et parle avec le Tailleur/coiffeur toujours aussi myope.

Discussion…. Il finit par donner à Thara ses « lunettes ».

 

Thara regrimpe les escaliers jusqu’en haut et va tenter d’acheter des fruits au marchand.. Rien à faire . il a la rancune tenace (voir le jeu ANKH 1).

Elle examine l’étal, la bannière, la poutre, les petites statues.

Sur une des figurines elle dépose les « lunettes » du tailleur/coiffeur.

Ne pouvant plus rien faire elle sort de la tribune.

 

Cinématique…. Le pharaon et l’ambassadeur veulent des fruits… Le marchand de fruits quitte son étal pour aller les approvisionner.

 

Passons à ASSIL

Il se rend très rapidement à la tribune royale et y dérobe les « fruits » déposés sur un grand plat qui se trouve à côté de la grille où Thara a jeté le café.

 

Nouvelle cinématique.. le marchand réapprovisionne et

 

Passons à THARA

 

Thara en profite pour voler « le melon ».

Elle sort de la tribune

 

Passons à ASSIL

 

Il vole à nouveau  les fruits sur le plateau,  prend également le «  plat d’argent ».

Il remonte et dans la salle du trône accroche le plat d’argent au crochet qui se trouve derrière le dossier du trône.

 

IL RESTE à nos deux amis à RETROUVER MOISE .

 

Rappelons-nous la porte secrète découverte par Assil lorsqu’il est monté sur la nacelle. Seul lui pourra y aller car il passera sur le crocodile alors que Thara en a une frousse bleue.

 

Passons à ASSIL

 

Il se rend sur la nacelle .. par la prison.. la cellule .. les catacombes désaffectées. Il n’en bouge pas.

 

Passons à THARA

 

Elle se rend dans la chambre aux portes ( en empruntant l’échelle, la vieille prison, la cellule).

Elle emprunte la porte qui la conduit dans la pièce par laquelle Assil est arrivé et où il a récupéré le café.

Elle passe sur les planches et constate que la boue ne coule plus.

Elle pénètre par cette porte jusque là cachée et arrive dans les vestiaires des footballeurs.

Surprise !!!! Moïse ; complètement déjanté !! drogué ? choqué  de ne pas jouer ?  toujours est-il que pour le « dégriser » elle lui donne le « melon » qu’il prend pour un ballon de foot. Il donne un coup de pied dedans … Miracle il reprend ses esprits… !!!! comme quoi !!

 

Moïse veut jouer, l’entraineur ne le veut pas .. ordre du Pharaon sous peine de chômage.

Intervention de THARA..  L’entraîneur cède. Moïse peut entrer sur le terrain…

 

Cinématique à découvrir  et FIN.

 

 

Anureva©, janvier 2007